Poubelle !

13 raisons - pas toutes bonnes - de mettre "Le Cours" à la poubelle :

  1. L'auteur est inconnu - Réponse : c'est vrai, vous n'avez aucune garantie d'aimer ce que vous allez lire et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai fait ce site, pour que vous vous fassiez une idée de son contenu
  2. Encore un livre sur la crise - R : non, la crise n'est qu'un prétexte pour mieux étudier nos atouts et nos faiblesses, aller plus loin que les "experts" dans le diagnostic et proposer des solutions pertinentes et pérennes
  3. L'économie ne me concerne pas - R : peut-être, mais alors c'est parce que vous ne pensez pas pouvoir ou avoir à changer quoi que ce soit dans votre vie économique (profession, revenus, épargne, dépenses, ...)
  4. Dès que ça devient technique, je suis largué - R : possible, mais ce livre va loin dans la simplification des mécanismes qu'il décrit cependant de façon réaliste et utile
  5. Encore des thèses de droite - R : vous pourrez dire ça après avoir lu le livre si vous êtes beaucoup plus à gauche que l'homme de la rue qui travaille et craint au moins un peu pour son emploi et son logement ; de plus vous aurez peut-être la bonne surprise de voir des propositions nouvelles qui satisferont totalement un citoyen de gauche (ex. la représentation des salariés dans les organes de décision, la Taxe sur le Foncier Constructible)
  6. Je n'ai pas le temps - R : parfaitement respectable, sauf si vous êtes peu ou prou directement impliqué dans l'économie politique (élu, responsable ou dépendant des politiques économiques de votre gouvernement)
  7. Les "experts" se répètent ou tournent en rond - R : vrai, sauf que ce n'est pas le cas des propos de ce livre ; il a même été écrit pour casser leur cercle infernal
  8. On a déjà tout dit - R : non seulement on n'a jamais tout trouvé mais beaucoup de personnes exposées aux medias s'imposent la langue de bois quand il faudrait dire des choses qui peuvent fâcher ou décevoir
  9. Roman ou essai, l'auteur aurait dû choisir un genre pur - R : c'eut été un autre choix, mais sans économie politique il n'y aurait pas eu de roman et sans roman peu de lecteurs seraient arrivés au terme du livre
  10. On a assez de nouvelles taxes comme ça, sans en rajouter - R : vrai, mais la plupart des taxes existantes, au taux élevé auxquelles elles sont, sont devenues régressives (rapportent de moins en moins à mesure que les taux augmentent) ou récessives (provoquent une récession économique comme en Grèce ou en Italie). La TFC n'a pas ces inconvénients, tout au contraire, et peut en remplacer beaucoup de mauvaises
  11. Même si le livre est truffé de bonnes idées, comme d'habitude personne n'en tiendra compte - R : peut-être sauf si vous décidez que vous pouvez changer quelque chose, ne serait-ce que dans l'espace dont vous êtes le décideur
  12. Le livre est trop cher pour moi - R : je dispose de quelques exemplaires d'auteur réservés à des personnes qui pourraient profiter et faire profiter du fond de cet ouvrage ; écrivez-moi !
  13. L'auteur n'est même pas agrégé d'économie - R : vrai. Force ou faiblesse ? Et si les thèses étaient, enfin, différentes de celles des écoles françaises d'économie ? Faites-vous une opinion en allant lire ses réflexions régulières sur "Actualité".